concrete-pump-gf31690fb6_1920

Les bâtiments dans lesquels nous vivons doivent respecter des critères de sécurité stricts pendant la construction.

Parmi les matériaux de construction les plus courants se trouve le béton dont la résistance dépend directement d'un processus appelé cure du béton.

Dans l'article suivant, nous expliquerons ce qu'est la cure du béton et pourquoi le test en chambre humide est essentiel pour assurer la sécurité et la résistance des bâtiments.

Qu'est-ce que le durcissement du béton ?

 

La cure du béton est l'ensemble des pratiques auxquelles le béton "jeune" doit être soumis afin de le garder chaud et humide, empêchant l'évaporation de l'eau du matériau. Cela garantit que le béton est mieux protégé de tous les événements atmosphériques tels que le vent, le gel, la grêle, les fortes pluies et la chaleur extrême.

Le durcissement, également appelé assaisonnement, est la troisième et dernière phase du processus de production du béton qui suit le coulage en place et la prise. Cette dernière phase est aussi la plus délicate car c'est ici que s'établissent les caractéristiques définitives de notre matériau et donc sa résistance et sa durabilité.

Pour optimiser le temps et l'efficacité de cette phase délicate, des chambres humides sont utilisées, également appelées armoires ou caissons pour la cure du béton.

Effectuer
Stress climatique

Découvrez la nouvelle série de chambres climatiques pour les essais en climat contrôlé

Les normes internationales pour le durcissement du béton

 

Une phase aussi délicate et fondamentale pour le bon entretien de nos bâtiments nécessite évidemment des normes internationales précises qui la réglementent.

Étant donné le caractère central de la question, divers organismes nationaux ou sectoriels ont légiféré à cet égard. Cependant, les plus importantes, universelles et reconnues sont l'ISO (International Organization for Standardization) et ASTM (American Society for Testing and Materials International).

La norme ISO à laquelle se référer est la ISO679-1989 qui décrit les méthodes de test des ciments .

Les normes ASTM à prendre en considération sont : ASTM C309-06, ASTM C156-05 et ASTM C192.

Cette dernière norme précise notamment les méthodes de cure du béton en laboratoire, c'est-à-dire à l'aide de caissons, armoires et chambres humides.

Boîtes, armoires et chambres humides pour le durcissement du béton

 

Ils peuvent être appelés armoires de durcissement du béton ou boîtes de durcissement du béton, certains les appellent simplement chambres humides portables : ce sont les noms avec lesquels la même classe d'instruments de laboratoire est identifiée qui, selon la taille ou le fabricant, peut être appelé d'une manière ou d'une autre.

Ce sont des chambres climatiques qui ont l'humidité et la température comme paramètres principaux.

Ces deux paramètres sont ceux qui affectent le plus la cure du béton et leur contrôle précis et optimal nous aide à la fois à accélérer le processus et à le stabiliser.

D'une manière générale, le béton doit être mûri à une température de 23°C avec un taux d'humidité proche de 98%.

Pour des évaluations plus précises, nous nous référons aux règles que nous liées ci-dessus.

Ne trouvez-vous pas la salle idéale pour votre répétition ?

Construisez votre environnement directement en ligne, en fonction de vos besoins spécifiques

La chambre climatique FDM pour le durcissement du béton

 

La chambre climatique FDM répond à toutes les exigences pour être définie comme une humidité chambre pour durcir le béton.

À l'aide de notre interface simple et intuitive, l'opérateur peut facilement automatiser le processus et le garder sous contrôle tout au long de sa durée.

Les chambres humides FDM peuvent être personnalisées pour répondre à tous les besoins. N'hésitez pas à nous contacter.

Vous souhaitez recevoir un devis ou vous avez des questions sur le produit ?

Contactez-nous pour recevoir plus d'informations sur ce produit.